visite fmi2

Dans le cadre d’un nouveau programme de la Facilité Elargie du Crédit (FEC), unemissiond’assistancetechnique du Fond Monétaire Internationale (FMI), a effectué un séjour de travail de deux semaines en Guinée.

Cette mission qui s’est déroulé du 31 juillet au 12 Aout 2017, a passé en revue le fonctionnement, le bilan et les perspectives de toutes les régies financières de la Guinée.

La Direction Nationale des Impôts (DNI) à travers son Directeur, Aboubacar Makissa CAMARA, a pris part à cette importante consultation qui s’est essentiellement déroulée dans les locaux de la Cellule Technique du Suivi des Programmes (CTSP).   Conduite par l’économiste Mehmet Cangul du département FMI-Afrique, cette mission a passé au peigne fin les différentes réformes de la DNI ainsi que les résultats obtenus dans la mobilisation des recettes fiscales durant le premier semestre de cette année.

Lors de la première journée de cette mission, le Directeur National des Impôts, Aboubacar Makissa CAMARA,  a mis un accent tout particulier sur la bonne portée  des réformes engagées depuis l’année passée. « La réalisation d’un montant de 2 896 717 624 francs guinéens  sur une prévision 2 862 773 706 francs guinéens soit un taux de réalisation de 101%  traduit à juste titre notre intention de relever les objectifs assignés par les dirigeants » explique le chef de l’Administration fiscale guinéenne à travers des diapositives Power Point avec lesquelles il a donné d’autres  explications détaillées sur cette performance à mi-parcours.  « Ce résultat traduit la bonne mesure prise pour sécuriser les recettes fiscales à travers des actions telles que : la bancarisation de la perception des droits de timbre des véhicules à l’importation,  l’implication des opérateurs dans la distribution des taxes uniques sur les véhicules (TUV), la mise en place des Centres de Gestion Agrées (CGA) chargés de faciliter l’imposition du secteur informel, la mise en place des guichets de banque dans les communes et gouvernorat de Conakry, etc. » Poursuit M. CAMARA sous les yeux attentifs de l’assistance composée de ses confrères du Budget, du Trésor, de la Douane, des membres de la mission du FMI et des cadres de la DNI.

La séance du mercredi 2 Aout 2017 tenu dans le bureau du Directeur National des Impôts a été une journée riche en interactivité. Aboubacar Makissa CAMARA est longuement revenu sur les projets actuellement en phase d’élaboration  qui suscitent déjà beaucoup d’espoir en raison de la pertinence de leur plan d’exécution. Le Projet RAN pour une meilleure lisibilité sur les opérations TVA, la Taxe Professionnelle Unique pour les opérateurs économiques évoluant dans l’informel, l’extension des guichets de banque pour les droits de timbre dans les communes, l’abaissement du taux de la TVA de 20 à 18% et d’autres réformes ont été de façon détaillée présenté aux missionnaires.

Par ailleurs, Aboubacar Makissa CAMARA s’est dit convaincu de voir toutes ces projets de réformes effectivement en marche avant la fin du deuxième semestre 2017 et qu’il s’attend à une plus-value de 273 milliards de nos francs au titre de l’apport des reformes. Ce délai est aussi valable pour l’achèvement des travaux de rénovation du bloc administratif et surtout du câblage informatique.

 D’autres séances de travail tenu à la CTSP ont confirmé, de l’avis des participants et des missionnaires, la bonne orientation des réformes entamées à la DNI.  Chose qui a amené le chef de mission du FMI à affirmer lors de son discours de clôture à la DNI sa bonne impression sur le travail abattu. Dans sa communication, il a  soutenu qu’en raison de la situation appréciable aussi dans les autres régies financières, la Guinée s’apprête à réaliser une performance avec un taux de croissance de 6,5% à la fin de cette année.

Maurice CONDE